Côte d’Ivoire-Dialogue politique
plateforme de l'opposition ivoirienne

(Agence de presse panafricaine) -Invitées le mardi 29 décembre 2020 à la primature pour la signature du rapport final de la phase 3 du dialogue politique sur la Commission Électorale Indépendante (Cei), et la tenue des élections législatives, les plateformes de l’opposition ivoirienne ont refusé  d’apposer leur signature. Elles ont donné les raisons de ce refus au cours d’un point de presse qu’elles ont animé dans la même soirée du 29 décembre,  au siège du PDCI-RDA.

 

 

 

«Nous serons très brefs. Nous avons pris connaissance du rapport ce soir et nous avons décidé de différer la signature du rapport final dont nous avons pris connaissance. Il faut d’abord un examen préalable. Car, il y a des ambiguïtés qui doivent faire l’objet d’éclaircissements entre nos leaders, les présidents Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié. C’est au terme de ces éclaircissements que la plateforme de l’opposition va apposer sa signature au bas de ce rapport. Nous ne disons pas qu’il y a eu un accord ou désaccord. Mais nous disons que le dialogue politique lui-même a banni, dans son déroulement, l’usage de ces notions. Tout ce que nous recherchons, c’est un dialogue permanent et continu pour aboutir à un consensus», a expliqué le Pr Niamkey Koffi Robert, secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda. Georges Ouégnin, président de EDS, a quant à lui indiqué que le bon ton a été observé lors de ces assises.

 

 

«Nous avons été, par souci de bonne foi et de cohérence, à ce dialogue politique. Nos équipes ont participé à tous les travaux. Des débats ont été certes menés de façon sérieuse. Tout le monde a reconnu que les commissaires se sont parlé franchement. Quand on se parle franchement, il est important aussi que quand on rédige un rapport, on le valide ensemble. On l’a vu, on ne l’a pas validé et qu’on puisse lui apporter éventuellement des amendements et  des éclaircissements», a-t-il fait savoir.

 

 

Stéphane Beti correspondant (App) Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here