gabon
le premier ministère Rose Christiane Ossouka Raponda a dirigé le jeudi 7 janvier 2021 une réunion de suivi de la mise en œuvre des travaux d'urgence dans le secteur de l'eau et de l'électricité

(Agence de presse panafricaine) -Les délestages en eau et en électricité deviennent un cataclysme dans la capitale gabonaise, à cet effet le chef du gouvernement vient de parapher un accord avec plusieurs entreprises du Gabon pour l’aménagement des réseaux d’eau et d’électricité dans la zone appelé grand Libreville et d’autres localités du pays, ce qui pourrait soulager la souffrance des populations en matière d’eau et d’électricité.

 

 

 

Libreville vit dans l’emprise des longues coupures d’eau allant parfois à un mois, sans compter les coupures à répétition d’électricité perturbant les activités de certains opérateurs économiques et causant parfois des dommages dans les foyers. La majorité de ces coupures en électricité se font la nuit dans une ville où l’insécurité est un vin des populations. La société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) n’a jamais donné une véritable réponse à ces coupures intempestives . Sans oublier les quartiers qui n’ont plus vu une goutte d’eau coulée dans leurs robinets depuis plus de cinq ans, et d’autres n’ont aucune installation en adduction d’eau et d’électricité.

 

 

Le ministre Alain Claude Bilie By Nze, dès sa prise de fonction au ministre de l’énergie avait promis les travaux d’aménagement dans le secteur d’eau et d’électricité dans le grand Libreville et à l’intérieur. La ville Ndjolé dans le centre du Gabon, a été la première localité a bénéficié des actes du nouveau responsable du ministère de l’énergie. Pour la suite des résolutions au phénomène de délestage , le premier ministère Rose Christiane Ossouka  Raponda a dirigé le jeudi 7 janvier 2021 une réunion de suivi de la mise en œuvre des travaux d’urgence dans le secteur de l’eau et de l’électricité en présence de plusieurs membres du gouvernement et des opérateurs privés nationaux, qualifiés et expérimentés, qui ont remporté les appels d’offres.

 

 

L’objectif pour le gouvernement est d’apporter des solutions pour l’amélioration concrète, rapide et durable du quotidien des populations. Ces travaux doivent débuter au mois de février, le gouvernement rassure de veiller à ce que les travaux soient effectivement réalisés suivant l’exigence de qualité la plus élevée et dans les délais impartis. Les populations de la zone Grand Libreville et certaines localités concernées par ces travaux, attendront la fin du mois de février pour voir les bienfaits de cette opération de réaménagement et de construction des nouvelles conduites d’eau et d’électricité; pourquoi pas une manière pour les populations de dire adieu aux multiples coupures.

 

 

 

Ulrich Corso SIMA ELLA correspondant (App) Gabon

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here